Ms Marvel T.2 : Génération Y

Ms Marvel T2La semaine dernière, je vous présentais le premier tome de la nouvelle version de Miss Marvel, et aujourd’hui, je poursuis avec le deuxième.

Ce second opus est encore une fois réalisé par G.Willow Wilson (scénario) et Adrian Alphona (dessin), avec l’apport de Jacob Wyatt (dessin).

« Miss Marvel poursuit ses aventures et s’allie à Wolverine pour faire face à d’improbables ennemis dans les égouts de Jersey City. Mais el célèbre mutant n’est pas le seul à lui  prêter main-forte puisque la jeune héroïne peut également compter sur Gueule d’Or, le chien géant des Inhumains. En compagnie de cet animal très envahissant, Kamala Khan part à la recherche d’adolescents disparus et affronte l’Inventeur. »

Dans ce nouvel ouvrage, Miss Marvel fait la rencontre de son premier véritable ennemi, Thomas Edison, ou plutôt, son clone à tête d’oiseau. En fait ce personnage est déjà plus ou moins apparu dans le tome précédent, ou du moins, il était question de lui, notamment quand elle a sauvé Vick, le petit frère de son meilleur ami Bruno. En effet, il était enfermé dans une cache à Greenville, cache « géré » par l’Inventeur, qui n’est autre que Thomas Edison. Lors de ses nouvelles aventures, elle fait également la connaissance de Wolverine, qu’elle aide à retrouver une jeune mutante. Elle tombe ensuite sur une énorme boule de poil que tout le monde prend pour un monstre. Mais Kamala l’adore au premier coup d’œil, et l’adopte. Gueule d’Or (c’est son nom), va par la suite, lui être d’un grand soutien. Oui, mais voilà, l’Inventeur n’en n’a pas fini avec Miss Marvel, et attaque son école. Kamala prend cela pour elle, et décide d’aller traquer et arrêter l’Inventeur, une bonne fois pour toute. Parallèlement à tout cela, on en apprend un peu plus sur la cause de la transformation de la jeune fille, et sur sa filiation.

Dans ce nouveau tome, on retrouve notre jeune héroïne, qui apprend à gérer sa double personnalité. Kamala est toujours empêtrée dans ses histoires de famille, et l’arrivée de Gueule d’Or n’arrange pas franchement sa relation avec ses parents, surtout avec sa mère. Comme toute ado, ou plutôt comme toute fan, elle est super contente de rencontrer l’une de ses idoles préférées., à savoir ici Wolverine, à qui elle avoue qu’elle a écrit une fanfiction inspiré par ce dernier. On voit également apparaître de nouveaux personnages, tant du côté des alliés de Miss Marvel (notamment les Inhumains), que du côté de ses ennemis. Elle maîtrise de mieux en mieux ses pouvoirs, mais il lui arrive quand même quelques couacs. Au niveau de l’histoire, je trouve que les auteurs ont bien décrit les sentiments que peut ressentir la Génération Y, notamment le fait que l’on puisse se sentir inutile. Ces nouvelles aventures sont la suite logique de celles du premier tome. C’est toujours aussi prenant, les histoires sont de nouveau bien écrites, c’est fluide, et donc facile à lire.

Néanmoins, je suis un peu plus mitigée en ce qui concerne le graphisme. En effet, en plus d’Adrian Alphona, il a été fait appel à Jacob Wyatt, pour les dessins. Et franchement, on voit la différence. Personnellement, après avoir lu le tome 1, quand j’ai vu les premiers dessins du tome 2, ça m’a un peu dérouté. Je n’ai pas du tout apprécié le graphisme du début de l’ouvrage, je trouve les dessins trop simplistes, avec des traits grossiers, ce n’est pas aussi fin que les dessins d’Adrian Alphona. Après, ce n’est que mon avis personnel.

Si vous avez apprécié le premier volet des aventures de Miss Marvel, je pense que ses nouvelles aventures vous plairont.

Bonne lecture

Elodie


Quelques informations supplémentaires:

  • Editeur : Marvel/Panini Comics
  • Date de publication : Septembre 2015
  • Genre : BD/Comics
  • Prix : 14€95

 

Publicités

Ms Marvel T.1: Métamorphose : un comics à découvrir

Miss Marvel T1J’aime voir les adaptations de comics au cinéma, mais paradoxalement, je n’en avais jamais lu aucun jusque là (honte à moi). Mon choix s’est portée sur Miss Marvel, ou plutôt sa nouvelle version, car ce comics a fait le buzz dès sa sortie, mais aussi parce que j’avais envie de le lire.

Cette nouvelle version a été réalisée par G.Willow Wilson et Adrian Alphona.

« Kamala Khan, une jeune fille de confession musulmane, se découvre du jour au lendemain d’extraordinaires pouvoirs. Grande admiratrice de Carol Danvers, cette adolescente va s’apercevoir qu’être une super-héroïne s’avère plus difficile qu’il n’y paraît… »

Ce comics relate l’histoire de Kamala Khan, une lycéenne de 16 ans, américaine d’origine pakistanaise, et de confession musulmane. C’est une jeune fille un peu mal dans sa peau, coincée entre deux cultures, en rébellion contre ses parents, comme n’importe quel ado. Elle est une fan de super-héros (au point d’écrire des fanfictions), en premier lieu de Carol Danvers, alias Miss Marvel. Après une fête ratée, un épais brouillard (pas tout à fait naturel) s’abat sur Jersey City, et sur la jeune fille. Kamala, qui a l’impression d’être dans un rêve, se retrouve face à ses héros favoris, et leur dit qu’elle voudrait être la nouvelle Miss Marvel. Son vœux est exaucé, mais une fois réveillée, les choses ne se passent pas comme elle l’imaginait. C’est ainsi que dans ces cinq épisodes composant le Tome1, on suit la lente transformation de la jeune fille, sa maîtrise de ses nouveaux pouvoirs, ses premiers affrontements. Elle se (re)découvre elle-même.

J’ai en partie choisi ce comics parce que le personnage principal est une jeune fille. Et comme, le monde des super-héros est quand même très masculin, là, ça change un peu. Kamala est une ado comme les autres (ou presque), qui est un peu en crise, qui est un peu contre tout le monde, mais qui voudrait aider les gens. C’est ce qui la rente touchante et attachante. Elle veut montrer qu’elle est capable de se servir de ses pouvoirs, et s’affirme peu à peu. La nouveauté de cette B.D., c’est que l’héroïne est d’origine immigrée et surtout de confession musulmane. Cela change de ce que l’on a l’habitude de voir, puisque la plupart des autres super-héros sont « blancs », archétype de l’Américain pure souche. Or, la société américaine, comme partout ailleurs, évolue, il était donc temps que ce soit également le cas chez les super-héros. Et puis, un peu de changement ne fait pas de mal.

J’ai plutôt bien aimé cette histoire, même si je suis plutôt habituée aux B.D. plus classiques. L’histoire est bien construite, et les dessins sont bien également. Ce Tome 1 de la nouvelle version de Miss Marvel, a reçu le prix Fauve d’Angoulême 2016, au célèbre festival de BD.

Bonne lecture

Elodie


Quelques infos supplémentaires:

  • Editeurs : Marvel/Panini Comics
  • Date de parution : Février 2015
  • Genre : BD, Comics
  • Prix : 14€95