Le talisman du Téméraire. T2 Le diamant de Bourgogne de Juliette Benzoni

le-diamant-de-bourgogne« De disparitions en découvertes, de mensonges en révélations, de Paris à la Franche-Comté en passant par la Suisse, le trésor de Charles le Téméraire ne cesse d’entraîner Aldo Morosini et son « gang » dans une folle aventure.
Après avoir réussi à localiser les trois rubis dits « Les Trois Frères », c’est à la poursuite d’un gros diamant bleuté « Le Diamant de Bourgogne » que se lance notre héros.
Mais Aldo Morosini doit avant tout retrouver Marie-Angéline qui s’est enfui en lui subtilisant le rubis qu’il gardait précieusement… »

J’avais lu le premier tome du Talisman du Téméraire en avril ou en mai dernier, et j’ai donc attendu un peu pour lire la suite.

Au début de ce tome-ci, c’est le branle de combat, pour retrouver Marie-Angéline. Aldo, Adalbert et la Marquise de Sommières pense que celle-ci est partie pour la Franche-Comté ou la Suisse. C’est donc là-bas que Morosini se rend, pour essayer d’en apprendre un peu plus. Une fois sur place, comme d’habitude, Aldo doit faire avec la police locale. L’arrivée d’Adalbert et leur rencontre avec un de leurs amis, Vaudrey Chaumard, va le soulager. Malheureusement, Plan-Crépin est difficile à retrouver, voire introuvable.

Ne désirant pas spoiler votre lecture, je n’entrerai pas plus dans les détails du récit.

Avec ce second tome, notre « tribu » est de nouveau entraînée dans une aventure rocambolesque, et les personnages vont passer par toutes les émotions. Ils croisent de nouveau Hugo de Hagenthal, véritable sosie de Charles le Téméraire, et qui est en partie, la cause du départ de Plan-Crépin. On retrouve quasiment tous les personnages du premier tome.

J’étais assez pressée de découvrir la suite et fin de cette aventure, en lien avec les bijoux d’un des plus célèbres duc de Bourgogne. Comme d’habitude, la regrettée Juliette Benzoni, a su entraîner son lecteur dans les pas d’Aldo Morosini. A présent, je suis assez curieuse de lire son dernier ouvrage, Le vol du Sancy, publié en janvier dernier, peu de temps avant son décès.

Pour les fidèles lecteurs de cette romancière, ou pour ceux qui aiment les romans historiques, je vous recommande la lecture de ce récit.

Elodie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s