Sorties ciné du 17 aout 2016

Après trois semaines de vacances, et donc trois semaines sans écrire (même si j’ai fait paraître quelques articles), je reviens avec mon habituel article du mercredi, consacré aux sorties cinéma.

Comme pour les mercredis précédents, peu de films ont retenu mon attention, et à vrai dire, je n’ai pas forcément été enthousiasmée par ce qui sort cette semaine. Néanmoins, je vous propose ici deux films, l’un nous fait retourner en enfance, quand à l’autre, je l’avais repéré au dernier Festival de Cannes.

Peter et ElliottOn trouve au casting  de ce film Oakes Fegley, Bryce Dallas Howard, ou encore, le très célèbre Robert Redford.

« Depuis de longues années, M. Meacham, un vieux sculpteur sur bois, régale les enfants du coin avec ses histoires sur un féroce dragon qui vivrait au plus profond de la forêt voisine. Pour sa fille Grace, garde forestière de son état, tout ceci n’est que contes à dormir debout… jusqu’au jour où elle fait connaissance avec Peter. Ce mystérieux petit garçon de 10 ans – qui dit n’avoir ni famille ni foyer – assure qu’il vit dans les bois avec un dragon géant baptisé Elliott. Et la description qu’il en fait correspond étonnamment à celui dont parle son père… Avec l’aide de la jeune Natalie –  la fille de Jack, le propriétaire de la scierie -, Grace va tout mettre en oeuvre pour découvrir qui est vraiment Peter, d’où il vient, et percer le secret de son incroyable histoire. »

Il s’agit d’un remake du célèbre dessin animé, sorti en 1977. Ce film semble plus sombre que le dessin animé, qui était vraiment dédié aux enfants. Pour autant, ce long-métrage à l’air vraiment pas mal, mélangeant plusieurs styles cinématographiques, passant par la comédie, l’aventure et le fantastique.

  • Pour mon second choix, j’ai opté pour Toni Erdmann de Maren Ade.

Toni ErdmannDans la distribution, on trouve Sandra Hüller, Peter Simonischek, ou encore Michael Wittenborn.

« Quand Ines, femme d’affaire d’une grande société allemande basée à Bucarest, voit son père débarquer sans prévenir, elle ne cache pas son exaspération. Sa vie parfaitement organisée ne souffre pas le moindre désordre mais lorsque son père lui pose la question « es-tu heureuse? », son incapacité à répondre est le début d’un bouleversement profond. Ce père encombrant et dont elle a honte fait tout pour l’aider à retrouver un sens à sa vie en s’inventant un personnage : le facétieux Toni Erdmann… »

C’est un film qui faisait partie de la sélection officielle du dernier Festival de Cannes, où il  a reçu le Prix de la critique internationale. Ca a l’air très drôle et très émouvant; un beau film allemand en perspective.

J’espère que cette petite sélection vous plaira

Elodie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s