Sorties ciné du 20 juillet 2016

En ce mercredi 20 juillet 2016, on compte un grand nombre de films qui sortent sur nos écrans. Pour ma part, j’en ai retenu cinq, qui vont de la science-fiction au drame, en passant par la comédie.

Independance DayIl s’agit d’un film américain de science-fiction, avec Liam Hemsworth, Jeff Goldum, ou encore Bill Pullman.

« Nous avons toujours su qu’ils reviendraient. La terre est menacée par une catastrophe d’une ampleur inimaginable. Pour la protéger, toutes les nations ont collaboré autour d’un programme de défense colossal exploitant la technologie extraterrestre récupérée. Mais rien ne peut nous préparer à la force de frappe sans précédent des aliens. Seule l’ingéniosité et le courage de quelques hommes et femmes peuvent sauver l’humanité de l’extinction. »

Je m’étonne moi-même en sélectionnant ce film, puisque je n’ai pas vu le premier, sorti il y a une vingtaine d’années, et que je n’apprécie pas spécialement la science-fiction. Mais là, la bande-annonce est juste impressionnante. Elle fait vraiment bien son job, celui de donner envie aux spectateurs d’aller voir le film. En ce qui concerne l’histoire elle-même, il s’agit d’une attaque extraterrestre que les humains vont tenter d’arrêter.

  • Mon second choix est pour ceux qui ont gardé une âme d’enfant, puisqu’il s’agit du BGG : le Bon Gros Géant de Steven Spielberg.

The BFGAu casting de ce film on trouve Dany Boon, Ruby Barnhill, ou encore Penelope Wilton.

« Le Bon Gros Géant ne ressemble pas du tout aux autres habitants du Pays des Géants. Il mesure plus de 7 mètres de haut et possède de grandes oreilles et un odorat très fin. Il n’est pas très malin mais tout à fait adorable, et assez secret. Les géants comme le Buveur de sang et l’Avaleur de chair fraîche, sont deux fois plus grands que lui et aux moins deux fois plus effrayants, et en plus, ils mangent les humains. Le BGG, lui, préfère les schnockombres et la frambouille. À son arrivée au Pays des Géants, la petite Sophie, une enfant précoce de 10 ans qui habite Londres, a d’abord peur de ce mystérieux géant qui l’a emmenée dans sa grotte, mais elle va vite se rendre compte qu’il est très gentil. Comme elle n’a encore jamais vu de géant, elle a beaucoup de questions à lui poser. Le BGG emmène alors Sophie au Pays des Rêves, où il recueille les rêves et les envoie aux enfants. Il va tout apprendre à Sophie sur la magie et le mystère des rêves… Avant leur rencontre, le BGG et Sophie avaient toujours été livrés à eux-mêmes, chacun dans son monde. C’est pourquoi leur affection l’un pour l’autre ne fait que grandir. Mais la présence de la petite fille au Pays des Géants attire bientôt l’attention des autres géants… Sophie et le BGG quittent bientôt le Pays des Géants pour aller à Londres voir La Reine et l’avertir du danger que représentent les géants. Mais il leur faut d’abord convaincre la souveraine et sa domestique, Mary que les géants existent bel et bien ! Tous ensemble, ils vont mettre au point un plan pour se débarrasser des méchants géants une bonne fois pour toutes… « .

C’est un film dont je vous est déjà parlé dans mon article sur le Festival de Cannes 2016. Il fait vraiment envie. C’est un retour en enfance pour Steven Spielberg, pour notre plus grand bonheur.

  • Mon troisième choix est un film beaucoup moins joyeux, puisqu’il s’agit de Colonia de Florian Gallenberger.

Colonia Au casting de ce drame historique, on trouve les talentueux Emma Watson, Daniel Brühl et Michaël Nyqvist.

« Chili, 1973. Le Général Pinochet s’empare du pouvoir par la force. Les opposants au coup d’Etat descendent dans la rue. Parmi les manifestants, un jeune couple, Daniel photographe et son ami Lena. Daniel est arrêté par la nouvelle police politique. Il est conduit dans un camp secret, caché dans un lieu reculé au sein d’une secte dirigée par un ancien nazi. Une prison dont personne n’est jamais sorti. Pour retrouver son amant, Lena va pourtant rentrer dans la Colonia Dignidad. »

C’est un film sur les heures sombres du Chili, au moment du coup d’Etat de Pinochet. Il semble que ce soit tiré d’une histoire vraie. C’est un film qui a l’air très sombre, mais en même temps, il semble s’en dégager beaucoup d’espoir.

  • On revient à quelque chose d’un peu plus drôle, avec mon quatrième choix, qui est Elvis & Nixon de Liza Johnson.

Elvis & NixonDans cette comédie américaine, on trouve Michael Shannon, Kevin Spacey, et Alex Pettyfer.

« En 1970, Elvis Presley se rend à Washington dans le but de convaincre le président Nixon de le nommer agent fédéral. Se présentant à l’improviste à la Maison Blanche, la rock-star réussit à faire remettre une lettre en mains propres au président pour solliciter un rendez-vous secret. Conseillers de Nixon, Egil « Bud » Krogh et Dwight Chapin expliquent à leur patron qu’une rencontre avec Elvis au cours d’une année électorale peut améliorer son image. Mais Nixon n’est pas d’humeur à donner satisfaction à l’artiste.
C’est sans compter sur la détermination d’Elvis ! Il propose un « contrat » à Krogh et Chapin : il signera un autographe pour la fille de Nixon en échange d’un tête-à-tête avec le président. À la très grande surprise de Nixon et de ses conseillers, l’homme politique et le chanteur se découvrent des affinités. À commencer par leur mépris affiché pour la contreculture … « 

Elvis Presley, au sommet de sa gloire, voulant devenir un agent fédéral infiltré, et rencontrant le président Nixon, pour l’en convaincre, est quelque chose qui paraît complètement incongru, farfelu, impossible. Et pourtant, ce film est tiré d’une histoire vraie. Evidemment, le sujet est ici traité sur le ton de la comédie. Ca a l’air très drôle, rien qu’à voir la bande-annonce, on rit déjà.

D'une famille à l'autreDans ce film brésilien, les personnages principaux sont joués par Matheus Nachtergaele, Helena Albergarria, et René Guerra.

« Felipe profite de sa fin d’adolescence dans les fêtes branchées de São Paulo. Sa mère, qui l’élève seule avec sa jeune soeur, lui laisse une grande liberté. Sauf que leur mère n’est pas leur mère: un test ADN prouve qu’elle les a enlevés à la naissance. Séparés, les enfants sont précipités dans leur vraie famille. Les parents biologiques de Felipe, à sa recherche depuis 17 ans, se retrouvent face à un adolescent qui ne partage pas tout à fait leur conception de la vie… »

Ce film raconte l’histoire de deux ados qui apprennent qu’ils ont été volés à la naissance par leur « mère ». La question est de savoir comment on peut se reconstruire après une telle révélation. Et, quels liens peut-on tisser avec ses parents biologiques? Dans tous les cas, ça ne doit pas être évident, et c’est ce sujet douloureux, que le film aborde.

J’espère que cette (longue) sélection vous plaira.

Elodie

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s