Astérix chez les Pictes de Jean-Yves Ferri et Didier Conrad

Astérix chez les PictesAstérix chez les Pictes est le 35ème tome des aventures d’Astérix et Obélix.  Ce nouveau récit est l’oeuvre d’un nouveau duo d’auteur/dessinateur, à savoir, Jean-Yves Ferri et Didier Conrad, mais toujours avec l’assentiment d’Albert Uderzo et Anne Goscinny.

Ces nouvelles aventures débutent lors d’un hiver très dur, très enneigé …mais surtout lorsqu’un glaçon géant s’échoue sur la plage, à proximité du village de nos célèbres gaulois. A l’intérieur de ce glaçon se trouve un jeune homme. Une fois dégelé, on s’aperçoit qu’il porte un accoutrement bizarre, à savoir une sorte de jupe à carreaux colorée, ainsi qu’un étrange tatouage. Panoramix, avec sa culture très impressionnante, en déduit assez rapidement qu’il s’agit d’un Picte (les Pictes étant, plus ou moins, les ancêtres des Ecossais). Toutes les femmes du village tombent en extase devant ce beau jeune homme, ce qui, évidemment, commence à faire jaser. Les Gaulois n’arrivent pas à communiquer avec ce Picte, car ce dernier n’arrive pas à s’exprimer ou plutôt prononce d’étranges paroles. Il semble, par ailleurs, avoir subi un choc important. Panoramix lui fait donc prendre une de ses potions, pour lui rendre la parole. A l’unanimité, les hommes du villages décident qu’il est temps pour ce jeune homme de rentrer chez lui. Astérix et Obélix sont bien sur du voyage. Au cours de la traversée, le jeune Picte retrouve la parole, on apprend ainsi qu’il s’appelle Mac Oloch. Tous les trois se dirigent ainsi vers la Calédonie ou Pictie, c’est comme vous voulez. Le retour de Mac  Oloch chez lui ne se fait pas sans heurts, surtout, il apprend que sa promise a été enlevée. Nos héros vont donc devoir affronter les romains (c’est une habitude) et l’infâme Mac Abbeh.

Les derniers opus des aventures d’Astérix et Obélix n’étaient pas forcément très bons. Il était donc temps, qu’un coup de jeune soit donné. Dans ce nouveau récit, on retrouve tout l’esprit et la vivacité des Astérix originels. A travers cette nouvelle histoire, et ce nouveau voyage, on découvre un pays et ses coutumes, qui finalement n’ont pas beaucoup changé aujourd’hui. L’histoire est bien écrite, les dessins aussi bons qu’avant. C’est toujours aussi drôle, que ce soit au niveau des dialogues, avec les jeux de mots, les références musicales ou cinématographiques (exemple : Hibernatus); ou au niveau du graphisme.

J’ai aimé lire ce nouvel opus, qui pour moi est très bien. Je ne peux que vous le conseiller.

Bonne lecture

Elodie


Quelques informations supplémentaires:

  • Editeur : Editions  Albert René
  • Date de sortie : octobre 2013
  • Genre : BD
  • Prix : 9€95
  • Pages : 48
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s