La famille Bélier : une comédie qui met de bonne humeur.

la famille bélieer afficheAprès une semaine, à l’actualité plus que sinistre et morose, je voulais commencer celle-ci avec une touche de gaité.

Il m’arrive de temps en temps, d’avoir un (très gros) train de retard, par rapport à des films ou des livres qui ont eu un certain succès. C’est le cas avec celui-ci.

La famille Bélier est une comédie française d’Eric Lartigau, sortie sur nos écrans le 17 décembre 2014, avec au casting, Louane Emera, Luca Gelberg, Karin Viard, ou encore François Damiens.

« Dans la famille Bélier, tout le monde est sourd sauf Paula, 16 ans. Elle est une interprète indispensable à ses parents au quotidien, notamment pour l’exploitation de la ferme familiale. Un jour, poussée par son professeur de musique qui lui a découvert un don pour le chant, elle décide de préparer le concours de Radio France. Un choix de vie qui signifierait pour elle l’éloignement de sa famille et un passage inévitable à l’âge adulte. »

Je suis consciente que vu le succès qu’à eu ce film dès sa sortie (plus de sept millions d’entrées), un certain nombre d’avis, de critiques ont du être produits, mais ça ne doit pas m’empêcher de vous proposer le mien, près d’un an et demi après la sortie de ce film.

A travers cette famille, le film nous plonge dans le monde des sourds, et nous fait découvrir leur culture, leur langue, qui nous est plutôt inconnue, à nous entendants. la famille bélier Mais, c’est quelque chose sur lequel on passe finalement très vite, puisque ce n’est pas réellement l’objet, le sujet du film. Ce dernier est centré sur le personnage de Paula, la seule non-sourde de cette famille, et nous fait découvrir son quotidien. Entre un père un peu grognon et une mère plus qu’excentrique, c’est elle qui gère les tracasseries du quotidien, notamment tout ce qui est lié à l’administration de la ferme familiale. Finalement, pour une lycéenne, elle a une vie déjà bien occupée. On a l’impression, qu’elle n’a aucune ambition, aucun rêve, jusqu’au jour où elle intègre la chorale du lycée, pour essayer de se faire remarquer par le beau Gabriel. Grâce à son prof, qui d’ailleurs ne rêve que de quitter cette région, elle découvre qu’elle a un don pour le chant, et sa vie bien « pépère » dans la campagne mayennaise va s’en trouver bouleversée.

J’ai aimé l’histoire de cette famille, à la fois banale et très différente. Les personnages sont attachants, et les acteurs jouent très bien leur rôle, avec une mention spéciale pour Karin Viard et François Damiens, qui ont du apprendre la langue des signes. Quant à Louane Emera, pour son premier film, elle se débrouille vraiment bien. Malgré les quelques polémiques qu’il y a pu y avoir, ce film a rencontré son public, et a reçu un succès mérité. C’est un beau film qui donne la pêche, et qui nous donnerait presque envie de chanter. A voir, évidemment!

Bon film

Elodie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s