Sorties ciné du 25 mai 2016 : Histoire et fête des mères au programme

Aujourd’hui mercredi 25 mai 2016, je vous propose trois films, dans ma sélection de la semaine.

l'origine de la violenceDans la distribution, on trouve Richard Berry, Stanley Weber, Cesar Chouraqui…

« Lors d’un voyage en Allemagne, un jeune professeur, Nathan Fabre, découvre au camp de concentration de Buchenwald la photographie d’un détenu dont la ressemblance avec son propre père, Adrien, le stupéfie.
De retour en France, le souvenir de cette photographie ne cesse de l’obséder. Face au silence de son père, il décide alors de se pencher sur l’histoire de sa propre famille. Les secrets qu’il y découvre bouleversent son existence.
À l’issue de sa quête, Nathan comprendra que le passé, même enfoui au plus profond des mémoires, finit toujours par ressurgir… « 

C’est un film qui aborde des thèmes que j’apprécie particulièrement, à savoir l’histoire et la mémoire. Mais aussi, ici, le mensonge et l’oubli. C’est un film qui a l’air très émouvant; il est inspiré de faits réels. Il s’agit d’une adaption du livre éponyme de Fabrice Humbert, paru en 2009, aux Editions du Passage. Par ailleurs, j’ai l’impression que sur certains points, ce film  se rapproche d’Un secret de Claude Miller, sorti en 2007, lui-même adapté d’un livre de Philippe Grimbert. Donc peut-être que si vous avez apprécié ce film, vous aimerez celui d’Elie Chouraqui.

  • Pour mon second choix, j’ai choisi une comédie, dont la sortie cette semaine est tout à fait en adéquation avec le sujet, puisqu’il s’agit de Joyeuse Fête des Mères de Gary Marshall.

Joyeuse fête des mèresOn trouve au casting des stars hollywoodiennes comme Julia Roberts, Jennifer Aniston, ou encore Kate Hudson.

« En couple ou séparées, amoureuses, courageuses, maladroites, touchantes…
À l’approche du jour de la Fête des Mères, découvrez les destins croisés de plusieurs filles, femmes, mères (et pères !) de famille.   
Un jour où vous apprendrez que tout peut changer . « 

C’est un film sur la fête des mères, comme son nom l’indique, même si j’ai l’impression que ce n’est qu’un prétexte pour s’intéresser à la vie de ces femmes. Ca a l’air drôle et touchant à la fois. C’est un film qui s’inscrit clairement dans le même genre que  Valentine’s Day (2010) ou Happy New Year (2011), du même réalisateur. Je pense donc, que ceux qui ont aimé les deux films, ou l’un des deux films que je viens de citer, apprécierons cette nouvelle réalisation de Gary Marshall.

  • Enfin, mon troisième et dernier choix, sur certains aspects, peut se rapprocher de mon premier. Il s’agit de De Douces Paroles de Shemi Zarhin.

De douces paroles

Les trois rôles principaux sont ici tenus par Rotem Zismann-Cohen, Roy Assaf et Assaf Ben-Shimon.

« À la mort de leur mère, une jeune femme israélienne et ses deux frères découvrent qu’elle avait enfoui un important secret. La quête de la vérité va les entraîner jusqu’en France, dans un voyage qui provoquera un chaos sans nom, tour à tour tragique et hilarant, au milieu duquel Dorona, Natanel et Shai s’interrogeront sur leur identité, sur la vérité et sur l’amour. »

Je pense que ce film se rapproche de mon premier choix, par rapport aux thèmes du mensonge, de l’oubli, et d’une certaine manière de la mémoire, même il ne semble pas s’agir ici d’une mémoire « historique ». C’est un film sur la quête de vérité, sur la recherche des origines des trois personnages principaux. Une fois de plus, c’est un film qui a l’air touchant et émouvant.

J’espère que cette petite sélection vous plaira.

Elodie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s