13 – Pieter Aspe

13 - Pieter Aspe

Roman policier

Editeur : Livre de poche (disponible en format broché chez Albin Michel)

Parution : novembre 2015

Prix : 6,90€

307 pages

Quelques mots sur l’auteur

Pieter Aspe est un écrivain belge de langue néerlandaise, né à Bruges en 1953. Il a pratiqué plusieurs métiers avant de devenir écrivain. Il devient célèbre grâce à la série du commissaire Van In qui compte plus de 30 volumes en langue flamande, alors que seulement 16 de ces ouvrages ont été traduits en français à ce jour. En 2001, Pieter Aspe a reçu le prix Hercule Poirot qui récompense chaque année le meilleur auteur policier flamand.

Pour la petite histoire, j’ai découvert cet auteur un peu par hasard. C’est en feuilletant un petit catalogue ( comme on peut en avoir au moment de noël ou de la rentrée littéraire)  que ma libraire m’avait donné lors d’un achat, que je l’ai découvert. J’ai feuilleté ce livret, ai repéré quelques ouvrages, et je me suis décidée à acheter Le Carré de la vengeance, qui est son premier roman traduit en français. Et bien, je n’ai jamais regretté ce choix. J’ai tout de suite aimé le commissaire Van In, un  personnage atypique, un peu trop porté sur la Duvel, mais au final tellement plein de charme.

Avant de poursuivre sur 13, que vous souhaiterez lire je l’espère, je vous conseille de commencer par Le Carré de la vengeance. En effet, même s’il est possible de lire les livres dans le désordre, il existe tout de même un fil rouge à tous les romans, lié à la vie personnelle du personnage principal.

Résumé

« Consumatum est » : tout est consommé. Deux mots tracés au feutre sur le cadavre d’un homme dans une chambre d’hôtel, une carte de crédit et des cartes de visites au nom de Wim Raes pour seuls indices. Règlements de comptes? Crimes sado-maso? Vengeance d’une maîtresse éconduite? A la veille de son mariage avec Hannelore, le commissaire Van In se retrouve au cœur d’un macabre jeu de pistes : non seulement le mort n’est pas celui que l’on croit, mais le vrai Wim Raes est lui aussi assassiné. Et Van In pourrait bien être le prochain sur la liste. Il va devoir faire face à ses anciennes amours, pour le meilleur et pour éviter le pire….

Mon avis

Dans cette nouvelle enquête, nous retrouvons bien évidemment le trio Van In/Martens/Versavel, car Van In sans ses deux acolytes ne serait pas vraiment lui même. Van In est une nouvelle fois empêtré dans une enquête qui ne rassemble à aucune autre (c’est tout le génie de l’auteur) et lui pose beaucoup de problèmes. Tout au long de cette enquête, se mêlent tensions professionnelles et tensions personnelles (eh oui, le commissaire est en plein préparatifs de mariage avec sa compagne la juge d’instruction Hannelore Martens). Comme toujours, quand Van In ne sait plus où donner de la tête, il fume trop et boit beaucoup trop de Duvel, ce qui le met (parfois) dans des situations extrêmement embarrassantes. 

Une fois de plus, j’ai adoré cette enquête. Il y a du suspens, de l’action, des scènes cocasses, et beaucoup d’humour. Je pense clairement que la force de ce roman, c’est l’humour (belge) qui s’en dégage, alors même que c’est un roman policier. Pour ceux qui ne connaissent pas encore les ouvrages de Pieter Aspe, vous verrez que cela vaut pour tous les romans de la série. Mais c’est aussi le fait que l’histoire ne s’effondre pas au bout de quelques pages. On est surpris, étonné, jusqu’à la fin.  Et puis, les personnages sont toujours aussi attachants, alors même qu’on pourrait les détester. Enfin, il y a Bruges , que l’on peut considérer comme un personnage à part entière (et qu’évidemment je vous conseille d’aller visiter, si ce n’est pas déjà fait). Comme vous l’aurez-peut être déjà compris, je ne peux que vous recommander la lecture de cet ouvrage.

                                                                         Bonne lecture (et peut-être bonne visite).

Elodie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s