Aliénor, un dernier baiser avant le silence – Mireille Calmel

Aliénor, dernier tome

Editeur : XO
Parution : octobre 2015
Prix : 20€90
 494 pages

 

Quelques mots sur l’auteur

Mireille Calmel est une écrivaine française née en 1964. Elle a eu très tôt dans son enfance un goût pour l’écriture, et elle a même publié quelques ouvrages à compte d’auteur. Mais ce n’est réellement qu’en 2002 que naît sa carrière, avec la parution de son premier roman Le lit d’Aliénor, chez XO Editions. Depuis, elle n’a cessé d’écrire et de publier. Si vous voulez en savoir plus sur l’auteur, je vous invite à aller sur son site officiel :

http://mireillecalmel.com/

 

Résumé

  1. À l’heure où la majestueuse Aliénor tente une ultime fois de sauver son royaume, son fils Jean sans Terre règne sans partage sur l’Angleterre, déterminé à éteindre jusqu’au souvenir de son défunt frère, l’illustre Richard Cœur de Lion.   Traquée jusqu’au cœur de la forêt de Brocéliande, sa filleule, la belle et puissante Eloïn Rudel, descendante de Merlin et compagne illégitime de Richard Cœur de Lion, rédige pour leurs enfants les mémoires de sa vie d’aventures. Car elle est la seule à posséder l’arme capable de contrer Jean et de protéger les siens : la vérité. Comme un dernier baiser avant le silence. Entre la riante Aquitaine et le souffle brûlant de l’Orient, l’histoire follement moderne d’une femme dans l’ombre d’Aliénor, partagée entre son destin exceptionnel et son amour pour un roi de légende.

 

Mon avis

Je tiens tout d’abord à préciser qu’il s’agit du dernier ouvrage de la saga Aliénor, qui tient les lecteurs en haleine depuis 2002. Donc si vous n’avez pas lu les précédents romans, je vous conseille fortement de le faire (au risque de ne rien comprendre).

Comme pour toutes séries de livres que l’on a aimé, on attend souvent avec impatience la parution du prochain. C’est évidemment ce qu’il s’est passé pour cet ouvrage. Contrairement aux livres précédents, où les personnages étaient dans l’aventure, vivaient des évènements, ici, on est plus dans une relecture de ces mêmes évènements, mais du point de vue du personnage d’Eloïn Rudel. Le personnage le dit lui-même, c’est une sorte de chronique, de livre d’heure destiné à ses enfants, pour ne pas qu’ils oublient leurs origines et les faits passés.

Dès le début du roman, j’ai été assez surprise par le fait justement qu’il ne s’agissait que des mémoires d’Eloïn. Il est vrai aussi que n’avais pas lu le synopsis avant de commencer cet ouvrage. Du coup, je m’attendais plus à une continuité des évènements, à une continuité de l’histoire des personnages, puisque ce roman se déroule un peu moins d’une quinzaine d’années après le précédent. Cela a fait que j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire. Peut-être que l’idée que je m’en été faite m’a bloqué. Je n’ai pas eu l’impression d’en apprendre plus sur les personnages. Et du fait que c’est une relecture des évènements, j’ai eu tout au long de ma lecture une impression de répétition, de ce qu’il se passait dans les autres livres.

Même si j’ai été un peu déçue par cette lecture (mais il ne s’agit que de mon avis personnel), je vous conseille néanmoins de lire cet ouvrage, puisqu’il s’agit (normalement) du dernier tome de cette saga. Par rapport aux personnages, notamment la fille d’Eloïn, et aux évènements relatés dans ce roman, on peut être en droit de penser qu’il ne s’agit pas d’une fin définitive, et que l’auteur pourrait encore nous surprendre.

Bonne lecture

Elodie

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s